La photo de rue

Apprendre

Passionnée de photo de rue depuis maintenant quelques années, j’y suis venue par hasard ou plutôt par instinct.
J’aime déambuler dans les rues, flâner dans les musées à l’écoute… d’une scène qui m’amuse ou m’interpelle, d’une émotion, d’une histoire à raconter.
La photo de rue est un domaine très vaste et la manière dont on l’aborde est toute personnelle.

Je ne vais donc pas vous faire un “cours” sur la photo de rue mais seulement essayer de vous transmettre quelques pistes avant que vous ne vous lanciez à la recherche de votre propre voie..

Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.

8 réflexions sur « La photo de rue »

  1. Et bien on voit que tu as travaillé la question. Tout est dit ou presque. Qu’on ne s’y trompe pas, cette discipline est vraiment difficile, mais passionnante. Il y a tant de styles différents et d’approches que celui qui s’accommode de la vie urbaine peut trouver mille occasions de pratiquer. Seule exigence, avoir toujours un appareil dans la poche ou la besace, et être prêt à shooter. Effectivement, la maîtrise de ce dernier est essentielle et le préréglage une quasi obligation afin d’éviter trop de déchets.
    Il y a plein de photographes de talent à aller voir sur le net effectivement, voici quelques exemples supplémentaires:
    https://www.instagram.com/daganth/?hl=fr
    https://www.instagram.com/gustavominas/?hl=fr
    https://www.instagram.com/streetphotographersawards/?hl=fr
    https://www.instagram.com/streetsnappers/?hl=fr
    Certains ont une chaine YouTube qui explique leur démarche et pratique (notamment le dernier)….
    Vivement qu’il y ait moins de virus dans les rues car celui de la “street” me reprend.

  2. Ces instants décisifs à la saveur humaniste sont maintenant, après ta présentation, à la portée de tout le monde pour peu de pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. Lisons donc le mode d’emploi que tu as bien voulu nous concocter suivi d’exemples de photographes judicieusement choisis pour illustrer ton propos clair net et précis. La rue est à nous !

  3. Bravo Joëlle pour ta présentation. Je suis de plus en plus attiré par la photographie de rue, qu’il ne faut pas confondre avec des photos prises dans la rue😂
    Je vais donc graver dans ma mémoire la définition que tu nous donnes : “C’est un regard posé sur la société à travers les lieux publics en général sur l’humain et son cadre de vie” et compléter ma culture photographique sur ce courant.
    Pour la discrétion, je n’ai sans doute pas choisi le boîtier plus adapté, mais je suis convaincu qu’une bonne façon d’être invisible, c’est d’être visible. 🤔

Laisser un commentaire