Du nouveau dans la lecture d’images.

Le 1er trimestre n’a pas été trop axé sur la lecture d’images des photos du lundi. Il faut dire que les cours passionnants de Marc et Hervé ont mobilisé les attentions jusqu’à nous faire oublier que nous y passions les deux heures à l’aise et d’une façon aussi légère qu’une plume de duvet prise dans un courant chaud et bien sûr ascendant (en gros, on s’est fait up en level !). Aussi nous allons durant ce second trimestre, reprendre nos habitudes quant à cette lecture. Cependant, et après réflexion pour améliorer celle-ci, je vous propose un nouveau fonctionnement ou plutôt un fonctionnement plus abouti.

Jusqu’à présent nous nous contentions de commentaires faits par les uns et les autres sur Jooméo et lors de la projection des photos nous répétions plus ou moins ce qui avait été écrit. Cela me semble incomplet. Il faut certes continuer à faire nos commentaire écrits, et bien évidemment tout le monde y est invité, on ne parle pas ici de légitimité, chacun est légitime pour cet exercice car il est rare que chacun d’entre nous reste sans sentiment, sans réaction devant une photographie, que ce soit l’aspect technique ou artistique.

Nous allons donc reprendre les commentaires sur Jooméo, bien des membres du CA s’y sont engagés. Mais nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Lors de la projection, les lundis, il serait extrêmement intéressant de véritablement solliciter l’auteur de la photographie pour engager une “conversation” bien plus dialectique que didactique.

  • Que pense l’auteur des commentaires qu’il aura reçu ? Sont-ils en adéquation avec son propos photographique ?
  • Peut-on mesure l’écart entre le conçu et le perçu ?
  • Le ou la photographe n’a-t-il pas beaucoup à apprendre dans cet échange ainsi que la personne qui a commenté ? Il n’est nullement question ici de batailler pour se justifier mais plutôt de discerner chez l’un, chez l’autre sa perception des choses ainsi que sa conception. C’est dans cet écart, dans ce “territoire” que se situent bien des dimensions, des éléments de langage photographique qui se révèlent à la lumière des échanges (tiens donc, la lumière !) entre ceux qui conçoivent, ceux qui perçoivent et bien sûr vice-versa. N’est-ce pas là un facteur de progrès ou pour le moins une continuité d’apprentissage ?

Ainsi, les lundis, lors de la projection des images nous pourrions demander au photographe, comment a-t-il perçu les commentaires et les commentateurs ont-ils véritablement su percevoir l’intention de l’auteur. Autre avantage ! Les séances seraient bien plus vivantes. Bien évidemment, nous ne nous arrêterons pas sur les photos dont les auteurs ne seraient pas présents.

Alors je compte sur vous, nous comptons les uns sur les autres et les uns avec les autres pour “déverrouiller” cette lecture et la rendre bien plus apprenante que jusqu’alors.

JD

Vous devez vous connecter pour accéder à Joomeo
Jérôme Delforge

Auteur/autrice : Jérôme Delforge

"Ô temps, suspends ton vol"... histoire que je puisse prendre le mien et par la même occasion... prendre des photos... Au 1/125èm par exemple, ça suspend bien 1/125èm

2 réflexions sur « Du nouveau dans la lecture d’images. »

Laisser un commentaire