L’apprentissage de la photo

Développer sa vision

Photographier, c’est avant tout développer sa vision, son œil, son sens de la lumière. C’est vrai que vous soyez débutant ou déjà pratiquant. L’acquisition de connaissances techniques peut vous paraître complexes ? Certaines sont en effet nécessaires, mais sont loin de suffire à « faire un bon photographe ».

Devenir photographe, c’est s’intéresser à son sujet : paysages, portraits, nature, scènes de rue, patrimoine, architecture, sport… Pas de limite. C’est aussi et surtout s’intéresser à la lumière. Pour cela, il faut photographier encore et encore, admirer d’autres photographies (expositions ou livres), rencontrer d’autres photographes, s’intéresser au travail des autres… Vivre la photographie.

Quoi de mieux pour cela que d’intégrer un club ? C’est sans doute le meilleur conseil qu’on puisse donner. La rencontre régulière d’autres photographes de différents niveaux sert d’aiguillon, nous pousse à nous dépasser et nous conduit à produire des photos toujours plus belles.

À Club Photo IUT Vannes, lors des séances du lundi, dédiées à l’apprentissage, nous ne passons donc pas tout notre temps à parler focale, ouverture, ISO, EXIF et autres AE-L…et nous préconisons de commencer par le mode automatique. (Sic !)

Nous préférons analyser les images d’un point de vue créatif, composition, démarche photographique, expression du sujet…

Apprentissage technique

Il faudra quand même parler un peu technique.

L’acquisition de la technique est un peu comme le solfège, pas très réjouissant au départ, mais si on n’en possède pas les rudiments, on se retrouve vite limité.

Le fin du fin, le fond et la forme

Au bout du compte, on associera assez vite le fond et la forme, la vision et le regard, pour — davantage qu’écrire — créer avec la lumière.

Retour