A BATONS ROMPUS

PREMIER RETOUR (De bâtons)

Nous étions 8 à échanger sur nos idées de “projet à long terme”. Réunis autour d’un verre en terrasse, nous avons donc exposé nos envies en tentant au mieux de cerner nos attentes, nos difficultés à venir, nos atouts, nos contraintes, nos limites et bien d’autres choses encore. Cet échange fut fructueux, intéressant à plus d’un titre car il nous a permis de mieux nous connaître et d’élargir nos pratiques photographiques en écoutant ainsi les projets des uns et autres. L’éveil de la curiosité, de l’intérêt, et la satisfaction de savoir que nous ne sommes pas seuls lancés dans cette aventure et que l’on pourra toujours demander un coup de main à un camarade de galère 🙂

Pour faire un rapide tour d’horizon et pour, peut-être, inciter d’autres membres du club à se lancer, vous trouverez ci-dessous la liste des projets accompagnés, pour quelques uns, d’un “appel à candidatures” parmi vous, n’hésitez pas à manifester votre intérêt. Nous vous informerons oralement lors d’un tout début de séance d’une façon plus vivante que cet article.

  • “Recyclage des bouteilles en plastique et recyclage des pneus usés” : présentés par Philippe. Des projets commencés mais toujours sur sa lancée. (Appel à candidatures).
  • “Nature et patrimoine” Vannes agglo : présenté par Jérôme. Un bon début pour l’instant, autorisation institutionnelle en cours et contrats également. (Merci Philippe E.)
  • Le port de Vannes, lieu de vie : présenté par Hervé qui par ailleurs peut être couplé avec l’idée de Jacques qui souhaite lui, réaliser des portraits de personnes dans la rue. Là aussi, Hervé et Jacques souhaitent être accompagné dans cette idée. Faîtes-vous connaître auprès d’eux si vous êtes intéressés !
  • “Bar associatif “le colibri” à Ménimur” et “Lutte contre la mafia en Sicile” celui-là est un projet personnel hautement ambitieux. Les deux présentés par Myriam. Pour le bar associatif, ma mémoire me fait défaut mais il me semble que Myriam veut bien être accompagnée. Myriam nous le précisera.
  • “Les migrants et notre accueil” : présenté par Patrick. Si vous êtes actifs dans des associations caritatives autour de ce thème, faites-vous connaître auprès de lui. Il sera très certainement heureux de vous écouter.
  • “Travailleurs déplacés à Saint-Nazaire” : présenté par Gérard. Saint-Nazaire accueille sur sa promenade en front de mer une diversité incroyable de personnes de pays différents, de cultures autres que la nôtre. Gérard veut réaliser des portraits.
  • “les nouveaux enjeux de l’ostréiculture” : présenté par Michel. Michel est déjà bien avancé dans son projet, du long terme qu’il sera intéressant de suivre.

Je sais que d’autres projets vivent dans les besaces de certains photographes, nous serons amener à nous voir et revoir. (Je pense à Marc, Pascal, par exemple, et il n’est pas trop tard si l’aventure vous tente de vous mettre dans la lumière :))).

Mais pour l’heure, il est à noter avec une grande satisfaction que l’ensemble de ces projets se situent dans un cadre humaniste et environnemental (ce qui revient au même soit dit en passant). La photographie en ce sens est un médium autant artistique, qu’informatif, de facture documentaire également, journalistique aussi. Il y a là beaucoup de matières à travailler. Même chez les amateurs, il est possible de travailler ainsi. De participer à la connaissance et reconnaissance de la photographie, de son indiscutable utilité pour mieux faire connaître le monde… tout comme l’ensemble des arts.

JD

PS : Merci à Michel pour l’envoi de ses notes !

Album des membres : Jérôme Delforge, concerts en scène.

Quelques photographies “volées” lors du festival “Algues Au Rythme” qui s’est déroulé le premier week-end de juin à Arradon. Parfois intimistes, parfois plus conventionnelles, le travail que j’ai mené en backstage sur la scène est présenté en noir et blanc. Un choix assumé pour une cohérence de l’ensemble. Vous pouvez maintenant trouver ou retrouver cet album dans Jooméo dans la rubrique album des membres.

Le “cahier des charges” d’un des responsables du festival comprenait également, sous forme de reportage photographique, l’ensemble de l’organisation du festival. Partant d’un espace totalement vide il fallait photographier les bénévoles, les professionnels sur les trois jours qui ont été nécessaires pour offrir au public fan de rock d’assister aux concerts d’une dizaine de groupes. Chapiteau, stands, coulisses, son, lumières, public etc… Cela fera peut-être l’occasion d’un autre album.

LECTURE DE PHOTOGRAPHIES

Dans le cadre de la lecture d’images, que l’on peut également appeler “lecture de photographies”, vous trouverez l’ensemble des thèmes jusqu’aux vacances de Noël. Il vous suffit d’aller dans l’onglet “A vos boîtiers”, “Lectures d’images” et vous scroller vers le bas. Vous pouvez bien entendu poster d’ores et déjà vos photographies dans les albums Jooméo qui sont également ouverts par thème. Ainsi, le temps laissé pour travailler les thèmes s’en trouve augmenté et, au cours de vos pérégrinations photographiques, vous avez un choix conséquent de “travaux” à entamer, à réaliser. (Si vous n’avez pas de mémoire pour retenir tous les thèmes, un petit carnet dans votre sac photo est bien utile ! 🙂

Continuer la lecture de « LECTURE DE PHOTOGRAPHIES »

Du nouveau dans la lecture d’images.

Le 1er trimestre n’a pas été trop axé sur la lecture d’images des photos du lundi. Il faut dire que les cours passionnants de Marc et Hervé ont mobilisé les attentions jusqu’à nous faire oublier que nous y passions les deux heures à l’aise et d’une façon aussi légère qu’une plume de duvet prise dans un courant chaud et bien sûr ascendant (en gros, on s’est fait up en level !). Aussi nous allons durant ce second trimestre, reprendre nos habitudes quant à cette lecture. Cependant, et après réflexion pour améliorer celle-ci, je vous propose un nouveau fonctionnement ou plutôt un fonctionnement plus abouti.

Jusqu’à présent nous nous contentions de commentaires faits par les uns et les autres sur Jooméo et lors de la projection des photos nous répétions plus ou moins ce qui avait été écrit. Cela me semble incomplet. Il faut certes continuer à faire nos commentaire écrits, et bien évidemment tout le monde y est invité, on ne parle pas ici de légitimité, chacun est légitime pour cet exercice car il est rare que chacun d’entre nous reste sans sentiment, sans réaction devant une photographie, que ce soit l’aspect technique ou artistique.

Continuer la lecture de « Du nouveau dans la lecture d’images. »

Alexandre Deschaumes

Cette semaine nous quittons le domaine de la photographie de reportage pour nous intéresser à la photographie de paysage, photographie contemporaine. Et pour plus de surprise encore, je vous fais quitter nos rivages et vous emmène à la montagne. Il parait qu’elle vous gagne et ça va devenir de saison bien que les perspectives du ski ne soient pas folichonnes.

Dans lequel il est nettement notable que la dynamique n’est pas la même que celle du reportage bien évidemment. Surtout quand il s’agit du photographe qui va suivre. Son credo s’articule essentiellement dans le paysage. Souvent l’humain sera absent de sa vision, de sa photographie, où alors il sera réduit à n’être présent que pour donner l’échelle des paysages grandioses qu’Alexandre Deschaumes phototgraphie.

Continuer la lecture de « Alexandre Deschaumes »

Mary Ellen Mark

Voilà déjà deux photographes que nous avons abordés doucement dans cette rubrique sur le site du club. Je ne suis pas peu fier et heureux d’avoir à vous lire en retour de commentaires. Des commentaires toujours intéressant. Je continue d’en apprendre à la fois sur les photographes présentés et sur la façon dont chacun “vit” et “lit” la photographie. Grâce à vos liens, le partage de vos émotions, je continue d’entretenir ma passion, j’espère qu’il en est de même pour vous. Alors, un grand merci à vous de prendre la peine de répondre.

Nous allons cette fois encore rester dans la thématique du reportage avec dans cet article une approche d’une célèbre photographe américaine qui a travaillé dans le monde du cinéma mais également au sein d’une humanité quelques fois “en marge”, étonnante, ou encore isolée du reste des hommes. Il s’agit de Mary Ellen Mark qui nous a quitté en 2015 à l’âge de 75 ans. Elle fut également un génie du portrait photographiant les femmes, les hommes avec une véracité qui vous prend au tripes et ne vous lâche pas avant d’en avoir fini avec votre regard capté pour de longs moments où beaucoup d’émotions se télescopent et qui ne vous laissent pas indemnes.

Continuer la lecture de « Mary Ellen Mark »